mar
1

Montréal domine Boston

MONTREAL, QC – Bien que les New Skids on the Block et le Boston Massacre se soient déjà rencontrés à plusieurs reprises, les fans de Montréal ont eu droit à un spectacle peu ordinaire le 17 février dernier. Non seulement le match se tenait au Taz, un lieu inhabituel pour les New Skids on the Block vêtues pour la première de leur nouveaux uniformes, mais surtout les deux équipes avaient dans une large mesure remanié leur composition. Boston a vu le départ de nombreuses vétérantes en 2011 (notamment la jammeuse Way D. Claire), alors que Montréal jouait sans Georgia W. Tush ni Iron Wench, ses jammeuses fétiches. Cela rendait les choses encore plus excitantes pour ce match tenu à guichet fermé, le premier à Montréal depuis la fin du championnat en août dernier.
 
Les Skids ont commencé leur rotation de nouvelles jammeuses avec Francey Pants, rapidement envoyée dans la boîte pour une major cut avant d’être libérée par Lil Paine, à son tour victime d’une pénalité majeure. Boston a par la suite été incapable de maintenir son mur tandis que la jammeuse des Skids, Apocalipstick (anciennement connue sous le nom Phunky Bladz) se frayait proprement un chemin à travers le peloton. Lors du jam suivant, Smack Daddy a été envoyée dans la boîte pour un low block permettant à la jammeuse de Boston Sugar Hits de marquer quelques points. Plus tard, les bloqueuses de Boston concentrées à piéger Chasing Amy, ont forçé ses coéquipières en néon à laisser passer la jammeuse adverse une fois la distance de 20 pieds atteinte. Cela a permis à Boston de prendre une avance de courte durée.
 
Après un jam inhabituel complètement à l’arrêt – les deux équipes refusant de franchir la ligne de pivot durant toute la durée du jam – les Skids ont rapidement repris le contrôle de la piste. Alors que Boston se battit sans relâche et parvint à marquer des points tout en assénant quelques solides coups aux jammeuses des Skids, elles n’ont cependant pas été capables de remonter au score. Les jammeuses du banc de Montréal, incluant aussi Ti-Loup, Lil Mama, Cheese Grater, Bone Machine et pour la première fois au sein des Skids, Greta Bobo – réussissaient a passé rapidement les murs de Boston, tandis que leur opposantes semblaient submergées par la résistance défensive de Montréal. Une mention spéciale doit cependant être attribuée à Ginger Kid, la capitaine de l’équipe de Boston, qui a jammé et bloqué sans relâche tout au long du match, ainsi qu’à Anna Wrecks’Ya, joueuse vétérante, qui a démontré de sérieuses compétences en matière de blocage. Ce match fut malgré cela une victoire sans concession des New Skids On The Block avec un score final de 172 à 83.

Plus de photos ici.