fbpx

À venir: New Skids On The Block vs Tri-City Thunder!

février 9, 2013

skids-vs-tri-city-poster-2013

 
Malgré la vague de froid qui frappe la ville, l’équipe la plus « hot » de Montréal s’apprête à faire monter la température. Pour leur premier match de la saison, les New Skids on the Block, qui sont classées 5e dans la division Est de la WFTDA, vont accueillir Tri-City Thunder vendredi prochain au Taz. Nous nous sommes entretenus avec la nouvelle entraîneuse des Skids, Ewan Wotarmy, ancienne joueuse des Ditas et des Skids, afin d’en apprendre plus sur ce qui nous attend – à part des prouesses sur patins, bien entendu – le 15 février.
 
Comment la transition se passe-t-elle avec l’équipe d’encadrement? Expliquez-nous votre expérience en tant que joueuse et entraîneuse?

Je trouve que la transition se passe bien. J’ai joué avec les Skids pendant trois ans et deux avec les Ditas. En plus, j’étais capitaine des Ditas au courant de ces deux années. Personnellement, je n’ai pas beaucoup d’expérience en tant qu’entraîneuse, bien qu’Apocalipstik, notre entraîneuse adjointe, a plusieurs années d’expérience auprès des patineurs artistiques. J’aborde cette expérience comme professeure, mon métier dans la vie. Nous adoptons une approche systématique pour l’entraînement et les différents aspects du jeu. De plus, nous fixons des objectifs avec nos joueuses et offrons de la rétroaction à fréquence régulière pour qu’elles puissent les réaliser.
 
Quels sont vos objectifs pour la saison?

Nous voulons améliorer notre concentration, augmenter nos capacités d’adaptation sur la piste, réduire le temps passé au banc de punitions et nous rendre jusqu’aux Championnats.
 
Que pensez-vous de ce premier match de la saison?
 
Je suis enthousiaste! Il s’agit de notre premier match sanctionné sous les nouvelles règles de la WFTDA ce qui, à mon avis, devrait aboutir à de nouvelles stratégies de jeu et ça, c’est toujours excitant.
 
Les Skids ont-elles déjà joué contre Tri-City Thunder? Comment cela s’est-il déroulé?
 
Dans mes souvenirs, la dernière fois que nous avons joué contre Tri-City Thunder, c’était en 2011, lors du Quad City Chaos. Le pointage final était de 256 à 52, en faveur de Montréal. Ça fait longtemps depuis qu’on a joué contre elles, et le sport a fait des pas de géant depuis. À cette époque-là, les Skids avaient l’avantage d’être la première équipe canadienne à jouer contre les équipes américaines de niveau supérieur et ainsi apprendre d’elles. Tri-City est membre de la WFTDA depuis plusieurs années maintenant et elle a joué de nombreux matchs compétitifs.

Deux de vos jammeuses principales, Apocalipstick et Ti-Loup, ont récemment pris leur retraite et maintenant The Honey Badger est blessée. Comment ces nouvelles affectent-elles votre stratégie?

Nous avons de la chance d’avoir de nombreuses joueuses qui sont considérées comme des menaces double et même triple. Par exemple, Lil Mama est une excellente jammeuse. Georgia W. Tush a de nombreuses années d’expérience en tant que jammeuse. Nous avons aussi d’autres joueuses plus récentes comme Mel-E-Juana qui s’entraînent en tant que jammeuses. À mon avis, les équipes découvrent, chaque année et au fil des changements au sein de l’équipe, le talent qu’elles avaient depuis le début. D’ailleurs, nous avons des joueuses qui n’étaient pas disponibles pendant une bonne partie de la dernière saison, comme Iron Wench et Greta Bobo, qui sont en pleine forme et prêtes à prendre la position de jammeuse pour l’équipe. Comme Apocalipstick (ancienne joueuse des Skids et des Filles du Roi) et moi-même avons principalement joué en tant que jammeuses, nous allons, bien sûr, passer du temps à développer les compétences de jammeuses, en plus de nous assurer que toute l’équipe devient plus puissante et fluide sur patins. Apocalipstick a mis en place des exercices de base que l’équipe fait en ce moment, ainsi que des exercices qui poussent les joueuses à sortir de leur zone de confort. 

Comment l’équipe s’entraîne-t-elle pour la saison?
 
De façon intensive. Les Skids sont enthousiastes et travaillent fort à réaliser leurs objectifs personnels et ceux de l’équipe.
 
Venez encourager les Skids ce vendredi 15 février, à 18 h, au Taz (8931, rue Papineau, Montréal).
La vente en ligne est désormais fermée mais vous pouvez acheter vos billets à la porte.