Règles du jeu

Merci à Legs//Cité pour ce petit manuel adapté du règlement de la WFTDA!

Table des matières

  1. Les positions
  2. Les notions de base
  3. Marquage des points
  4. Exemples de jeu
  5. Le passage de l’étoile
  6. Bloquer (Frapper)
  7. Questions de limites
  8. Le peloton
  9. Super jams
  10. Au-delà des bases
  11. Les signes des arbitres

Les positions

Chaque équipe envoie 5 joueuses sur la piste : 1 jammeuse (jammer), 1 pivot et 3 bloqueuses (blockers). Les jammeuses portent une étoile sur leur couvre-casque et sont les seules joueuses qui marquent des points. Les bloqueuses essaient d’empêcher la jammeuse adverse de les dépasser et donc de marquer des points. Les pivots ont une bande verticale sur leur couvre-casque et agissent comme les autres bloqueuses, à l’exception qu’elles peuvent devenir une jammeuse si leur jammeuse leur passe l’étoile (voir Le passage de l’étoile).
rules_JammerPivotBlocker

Les notions de base

rules_track_basics_fr

 

Chaque séquence de jeu est appelée un jam et peut durer jusqu’à 2 minutes. Durant un jam, les jammeuses essaient de dépasser les bloqueuses qui doivent patiner relativement proche les unes des autres. Le groupe de bloqueuses forme le peloton (pack).rules_track_basics_the_pack_fr
Si une joueuse commet une pénalité, elle doit immédiatement aller dans la boite de punition et y rester pendant 30 secondes.

Marquage des points

Seules les jammeuses peuvent marquer des points. Elles le font en dépassant les patineuses de l’autre équipe. La première fois qu’elles dépassent le peloton, elles sont dans leur passage initial et ne marquent pas de points. Une fois leur passage initial effectué, chaque dépassement successif à travers le peloton est un passage marquant des points. Les jammeuses marquent un point pour chaque joueuse adverse dépassée (4 bloqueuses + 1 jammeuse = 5 points maximum par passage). Les jammeuses peuvent toutes les deux marquer des points pendant le jam.

La première jammeuse à sortir en passant légalement à travers le peloton lors du passage initial est appelée première jammeuse (lead jammer). La première jammeuse a le pouvoir d’appeler à l’arrêt du jam (call off the jam) quand elle le souhaite. Elle indique aux arbitres sa volonté d’arrêter le jam en touchant successivement ses hanches avec ses deux mains.

rules_CallingOff

 Exemples de jeu

Le sifflet retentit et les deux jammeuses commencent à patiner. La Jammeuse Rouge réussit à traverser le peloton et sort en premier. Comme elle est sortie en premier lors du passage initial, elle obtient le statut de première jammeuse et peut arrêter le jam quand elle veut. Elle entame son deuxième passage et est alors en mesure de marquer des points.
rules_ex1_lead_jammer_fr
Cinq secondes plus tard, la Jammeuse Bleu sort du peloton. Elle entame son second passage et peut donc aussi commencer à marquer des points, mais comme elle n’est pas première jammeuse, elle ne peut pas appeler à arrêter le jam.
rules_ex2_not_lead_jammer_fr

Imaginons quatre résultats différents :

  1. La Jammeuse Rouge fait le tour de la piste, dépasse très rapidement toutes les bloqueuses Bleu et appelle à l’arrêt du jam en touchant ses hanches. Elle a passé toutes les bloqueuses Bleu et a donc marqué 4 points. La Jammeuse Bleu n’a pas réussi à atteindre le peloton et n’a dépassé personne. Le score pour ce jam est de : 40.

rules_ex3_red_makes_points_fr 2. La Jammeuse Rouge fait le tour de la piste et dépasse les quatre bloqueuses Bleu mais a de la difficulté et met un peu de temps à le faire. Elle arrête le jam une fois que c’est fait, mais le temps que cela se passe, la Jammeuse Bleu a rejoint le peloton et a dépassé deux bloqueuses adverses. Le score pour ce jam est de 42. rules_ex4_both_make_points_fr 3. La Jammeuse Rouge rejoint le peloton, mais reste bloquée. La Jammeuse Bleu est dans ses talons et dépasse tout le monde en un éclair. La Jammeuse Rouge appelle l’arrêt du jam, mais pas assez vite et après que la Jammeuse Bleu soit sortie du peloton. Le score pour ce jam est 04.

rules_ex5_blue_makes_points_fr 4. La Jammeuse Bleu est complètement bloquée à son arrivée dans le peloton. Alors que la Jammeuse Rouge est capable de dépasser trois fois le peloton. Cela signifie qu’elle a dépassé les quatre bloqueuses Bleu 3 fois (12 points) et pris un tour d’avance sur la jammeuse adverse 2 fois (2 points). Le score pour ce jam est de 140. rules_ex6_red_makes_many_points_fr

Le passage de l’étoile

Pendant un jam, la jammeuse peut transmettre son couvre-casque à la pivot de son équipe. Cela s’appelle le passage de l’étoile (passing the star). Dès lors que la pivot reçoit le couvre-casque étoilé, elle prend le rôle de la jammeuse pour le reste du jam. La jammeuse initiale devient par conséquent une bloqueuse.

 

Bloquer (frapper)

Le roller derby est un sport de contact et les joueuses sont autorisées à rentrer en contact les unes avec les autres. Cela s’appelle bloquer (blocking) une autre joueuse.
rules_Blocking
On peut FRAPPER AVEC n’importe quelle partie de son corps en dessous du cou, au-dessus des coudes, et au-dessus des mi-cuisses.
rules_blocking_zones_hit_with_fr
On peut ÊTRE FRAPPÉE SUR n’importe quelle partie de son corps en dessous du cou et au-dessus des mi-cuisses, à l’exception du dos, des fesses et de l’arrière des cuisses (les côtés des hanches, des cuisses, et des fesses sont ok).
rules_blocking_zones_be_hit_fr
On ne peut pas frapper quelqu’un dans le dos, ni utiliser ses mains ou ses avant-bras pour pousser ses adversaires, empêcher les joueuses de passer en s’agrippant à ses coéquipières, ou rentrer dans d’autres joueuses lorsqu’on patine dans la mauvaise direction sur la piste.

Questions de limites

Les joueuses doivent rester à l’intérieur des limites de la piste, elles peuvent patiner vers l’avant ou vers l’arrière dans les deux sens, mais ne peuvent pas intentionnellement quitter la piste.
Une joueuse peut frapper une autre joueuse pour la faire sortir de la piste. Une joueuse qui a été frappée dehors doit retourner sur la piste derrière la joueuse qui l’a frappée, sous peine de recevoir une pénalité pour avoir coupé la piste (cutting the track).
rules_entering_behind_fr
En outre, une joueuse qui a été frappée hors des limites de la piste doit rentrer sur la piste derrière TOUTES les joueuses qui étaient devant elle quand elle a été frappée. Si une joueuse qui était devant elle recule, elle doit aussi reculer derrière cette dernière avant de pouvoir rentrer sur la piste.
rules_entering_behind_2_fr

Le peloton

Le roller derby exige l’existence d’un peloton. Les bloqueuses doivent se tenir à proximité du peloton et le peloton en lui-même doit rester relativement compact. Si le peloton se dissout, les arbitres appellent alors à l’absence de peloton (no pack) et le peloton doit se reformer immédiatement. Si une bloqueuse se tient trop éloignée du peloton, les arbitres lui signifient qu’elle est hors-jeu (out of play) et la joueuse ne peut plus bloquer ni frapper et doit retourner dans le peloton. (voir Au-delà des notions de base – le peloton)

Super jams

Quand une jammeuse reçoit une pénalité, l’autre équipe est en situation de Super jam (power jam). Aucune règle ne change pendant un Super jam, mais cette situation crée une belle opportunité pour marquer des points.
En situation de Super jam, il est souvent avantageux d’amener la vitesse du peloton à l’arrêt. (voir aussi Au-delà des notions de base – l’offense passive)

 

Au-delà des notions de base (pour les super fans!)

Les pénalités

  • Une jammeuse marque des points en « dépassant » les joueuses qui sont dans la boite de punition ou qui sont hors de la piste dès lors qu’elle dépasse une bloqueuse adverse se trouvant sur la piste.
  • Si une joueuse ne quitte pas la piste suffisamment vite après avoir reçu une pénalité, elle reçoit une seconde pénalité pour insubordination. Elle doit alors rester 30 secondes supplémentaires dans la boite de punition (2 x 30 = 60 seconds).
  • Si une jammeuse est en punition et que l’autre jammeuse reçoit aussi une punition, la 1ère jammeuse peut sortir de la boite de punition dès lors que la 2e s’assoit sur son siège dans la boite de punition.
  • Si une joueuse reçoit 7 pénalités pendant une partie, elle est expulsée du jeu.
  • La plupart des actions illégales se transforment en pénalité que lorsqu’elles avantagent la joueuse qui les commet. Par exemple, les blocages illégaux ne sont sanctionnés que lorsque la joueuse qui les reçoit perd sa position relative sur la piste, en tombant, en étant sortie hors des limites de la piste, ou en se retrouvant derrière une joueuse adverse. De cette façon, des joueuses peuvent parfois commettre des actions illégales sans être sanctionnées, car elles n’y ont retiré aucun avantage.

Le peloton

  • Le peloton se déplace, s’étend, se contracte et se modifie constamment. La définition du peloton est parfois difficile à comprendre, mais elle est cruciale en terme de jeu. Le peloton est défini comme étant le groupe comptant le plus grand nombre de bloqueuses des DEUX équipes, qui sont à moins de 3 mètres (mesurés à partir des hanches) les unes des autres. Cela signifie que le peloton peut être un groupe compact ou une longue chaîne de bloqueuses, pour autant que les bloqueuses sont à moins de 3 mètres les unes des autres.
  • S’il n’y a pas de peloton identifiable, par exemple, si toute l’équipe Rouge est à plus de 3 mètres de toute l’équipe Bleu, les arbitres appelleront alors à une absence de peloton. Les deux équipes ont alors l’obligation de réformer le peloton immédiatement. Ne pas le faire serait sanctionner par une pénalité de défaut de reformation (failure to reform). Si l’action d’une joueuse crée une absence de peloton, elle sera alors sanctionnée par une pénalité de destruction du peloton (destroying the pack).
  • Les bloqueuses doivent rester dans les 6 mètres du peloton, au-delà, elles se mettent en situation de hors-jeu et recevront un avertissement de retourner dans le peloton. Ne pas satisfaire cette obligation leur coûtera une pénalité de défaut de retour (failure to return). Si elles bloquaient une autre joueuse en étant en situation de hors-jeu, elles recevront une pénalité pour bloquer en hors-jeu (blocking out of play).

Première jammeuse

  • Si la première jammeuse passe l’étoile à sa pivot, le statut de première jammeuse se perd et le jam durera 2 minutes.
  • Si la première jammeuse tombe ou est frappée hors des limites de la piste, elle peut toujours appeler à l’arrêt du jam.
  • Cependant, si les arbitres lui donnent une pénalité, elle perd son statut de première jammeuse et ne peut plus arrêter le jam.

Paramètres d’une partie

  • Une partie comporte deux mi-temps de 30 minutes chacune.
  • Chaque équipe a droit à 3 temps morts d’une minute chacun. Elle peut demander un temps mort entre 2 jams pour se regrouper, se reposer ou élaborer une stratégie.
  • Si aucun temps mort n’est demandé, il s’écoule 30 secondes entre chaque jam. Notez que ces 30 secondes sont comptabilisées dans le temps de jeu.

Offense passive

  • Pendant un Super jam, beaucoup d’équipes emploient une stratégie appelée offense passive (passive offense). Cette stratégie consiste à stopper complètement la vitesse du peloton et à laisser la jammeuse pousser suffisamment loin les bloqueuses adverses afin qu’elles soient obligées de la laisser passer sous peine de recevoir une pénalité de hors-jeu ou de défaut de reformation.

rules_passive_offense_fr

Les signes des arbitres

ref_signal_lead_jammer

 Première jammeuse (lead jammer): désigne quelle jammeuse est première jammeuse.

ref_signal_not_lead

Pas première jammeuse: désigne une jammeuse qui est dans un passage marquant des points, mais qui n’est pas première jammeuse.

ref_signal_penalty

Pénalité: après avoir montré le signe spécifique d’une pénalité commise par une joueuse, l’arbitre fait ce mouvement pour lui désigner qu’elle doit aller dans la boite de punition.

ref_signal_cutting

Couper la piste (cutting the track): quand une joueuse rentre sur la piste devant la joueuse qui l’a frappée dehors.

ref_signal_backblock

 Blocage par derrière (back block): Blocage d’une adversaire par derrière.

ref_signal_forearms

 Utilisation des avant-bras: blocage d’une adversaire avec les mains ou les avant-bras.

ref_signal_multiplayer

 Blocage à plusieurs (multiplayer link): blocage d’une adversaire en se tenant ou en créant un lien avec une coéquipière à l’aide de ses bras ou de ses mains.

ref_signal_highblock

Blocage haut (high block): blocage d’une adversaire au-dessus des épaules.

ref_signal_block_with_head

Blocage avec la tête: blocage d’une adversaire avec la tête.

ref_signal_lowblock

Blocage bas (low block): blocage d’une adversaire en dessous de ses mi-cuisses.

ref_signal_forearms

Utilisation des coudes: blocage d’une adversaire avec ses coudes.

ref_signal_counter_clockwise

Direction de jeu: blocage d’une adversaire alors que l’initiatrice du contact est arrêtée ou patine dans la mauvaise direction (sens d’horloge).

ref_signal_nopack

Absence de peloton (no pack): avertissement qu’il n’y a pas de peloton identifiable, les deux équipes doivent immédiatement reformer le peloton.

ref_signal_out_of_play

Hors-jeu (out of play): avertissement lorsqu’une bloqueuse est à plus de 6 mètres du peloton, une pénalité sera donnée si la joueuse ne retourne pas vers le peloton (l’arbitre baissera les mains) ou si la joueuse bloque son adversaire ou aide une coéquipière en situation de hors-jeu.

ref_signal_skating_out_of_bounds

Patiner hors des limites: patinage intentionnel hors des limites de la piste.

ref_signal_insubordination

Insubordination: irrespect vis-à-vis des arbitres ou ne pas quitter la piste assez vite après avoir reçu une pénalité.

ref_signal_illegal_procedure

Procédure illégale: enfreindre une règle qui n’a pas un impact spécifique sur une joueuse (commencer le match au mauvais endroit, quitter prématurément la boite de punition, enlever son équipement de protection).

ref_signal_foul_out

Exclusion: une joueuse qui reçoit trop de pénalités (7) doit quitter le jeu.

rules_GoMTLRD